Étude des croyances motivationnelles chez les adolescents à haut potentiel intellectuel

Des représentations à dénouer

Par une approche sociale-cognitive de la motivation, ce travail de recherche tente de faire l'état des lieux des croyances motivationnelles des adolescents à haut potentiel intellectuel (HPI) scolarisés dans le système d’enseignement... Continuer

La scolarité des adolescents à haut potentiel intellectuel (HPI) reste aujourd'hui une question incontournable. Or, cette thématique véhicule avec elle encore toute une série de clichés allant du jeune HPI, qui ne peut que réussir à l’école, à l’élève HPI qui, s’il est scolarisé en classe ordinaire, présentera des difficultés dans son parcours scolaire. Ces représentations sont nourries par des stéréotypes tenaces sur l’intelligence et la réussite scolaire. Une série de questions méritent ainsi d’être clarifiées scientifiquement. Par exemple, ces élèves attribuent-ils moins de valeur aux apprentissages scolaires que les autres ? Se sentent-ils plus compétents pour faire face aux différents apprentissages scolaires, ou au contraire se perçoivent-ils comme moins efficients, faute de n’avoir jamais eu vraiment besoin de travailler ? Et, dans ce contexte, comment se représentent-ils l’effort ? Par une approche sociale-cognitive de la motivation, ce travail de recherche tente de faire l’état des lieux des croyances motivationnelles de ces adolescents scolarisés dans le système d’enseignement ordinaire. Le début de cet ouvrage présente également un modèle théorique synthétique du haut potentiel intellectuel basé sur une large revue de la littérature.


La scolarité des adolescents à haut potentiel intellectuel (HPI) reste aujourd'hui une question incontournable. Or, cette thématique véhicule avec elle encore toute une série de clichés allant du jeune HPI, qui ne peut que réussir à l’école, à l’élève HPI qui, s’il est scolarisé en classe ordinaire, présentera des difficultés dans son parcours scolaire. Ces représentations sont nourries par des stéréotypes tenaces sur l’intelligence et la réussite scolaire. Une série de questions méritent ainsi d’être clarifiées scientifiquement. Par exemple, ces élèves attribuent-ils moins de valeur aux apprentissages scolaires que les autres ? Se sentent-ils plus compétents pour faire face aux différents apprentissages scolaires, ou au contraire se perçoivent-ils comme moins efficients, faute de n’avoir jamais eu vraiment besoin de travailler ? Et, dans ce contexte, comment se représentent-ils l’effort ? Par une approche sociale-cognitive de la motivation, ce travail de recherche tente de faire l’état des lieux des croyances motivationnelles de ces adolescents scolarisés dans le système d’enseignement ordinaire. Le début de cet ouvrage présente également un modèle théorique synthétique du haut potentiel intellectuel basé sur une large revue de la littérature.


Livre broché - 28,00 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Auteur
Catherine Cuche,
Collection
Thèses de la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Psychologie et éducation > Education et pédagogie
Catégorie (éditeur)
Psychologie et éducation
BISAC Subject Heading
PSY000000 PSYCHOLOGY
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3134 Psychologie
Description public visé
Pédagogues
Date de première publication du titre
16 janvier 2014
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: JM
Type d'ouvrage
Thèse
Avec
Bibliographie

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
16 janvier 2014
ISBN-13
978-2-87558-253-9
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 302
Dépôt Légal
D/2013/9964/44 Louvain-la-Neuve, Belgique
Code interne
89174
Format
17 x 24 x 1,7 cm
Poids
518 grammes
Prix
28,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


INTRODUCTION GÉNÉRALE . 19
Partie théorique
Chapitre 1
HAUT POTENTIEL ET SCOLARITÉ 26
INTRODUCTION… . 26
1. MODÈLE SYNTHÉTIQUE DU HAUT POTENTIEL INTELLECTUEL (MSHPI) . 27
1.1 CAPACITE(S) 29
1.2 DOMAINE(S) DE REALISATION(S) 29
1.3 HABILETE(S) SOUS-JACENTE(S) 31
1.4 FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX ET INDIVIDUELS . 34
1.5 DIMENSION TEMPORELLE 35
1.6 MSHPI: UNE VISION ÉCOSYSTÉMIQUE. 37
2. L'IDENTIFICATION . 38
2.1 LE FILTRE . 38
2.2 LE SEUIL 39
2.3 CHOIX DE L'OUTIL ET NIVEAU D’INVESTIGATION . 40
3. LE HAUT POTENTIEL AU SEIN DU MSHPI 40
4. HAUT POTENTIEL ET SCOLARITÉ À L’ADOLESCENCE 41
4.1 CARACTERISTIQUES DANS LES APPRENTISSAGES . 41
4.2 L’ECHEC SCOLAIRE QUI INTERPELLE . 42
4.2.1 Échouer : de quelle manière ? 42
4.2.2 Échouer : pourquoi ? . 44
5.CONCLUSION . . 46
Chapitre 2
LA DYNAMIQUE MOTIVATIONNELLE SELON L’APPROCHE SOCIALE-COGNITIVE. 51
INTRODUCTION 51
1. L’APPROCHE SOCIALE COGNITIVE 52
2. LA VALEUR ATTRIBUÉE À LA TÂCHE . 53
2.1 CONTEXTUALISATION DU CONCEPT DE VALEUR DANS LE MODELE ECCLES ET WIGFIELD 53
2.2 LES DIMENSIONS DE LA VALEUR PERÇUE . 54
2.3 LIENS ENTRE VALEURS PERÇUES ET COMPORTEMENTS LIES A L’APPRENTISSAGE 56
3. LE SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE . 58
3.1 QU’EST-CE QUE LE SENTIMENT D’EFFICACITE PERSONNELLE ? . 58
3.2 SEP ET CONCEPTS APPARENTES 59
3.3 LES SOURCES DU SENTIMENT D’EFFICACITE PERSONNELLE 61
3.3.1 Les expériences actives de maîtrise 61
3.3.2 L’expérience vicariante . 63
3.3.3 La persuasion verbale . 64
3.3.4 Les états physiologiques et émotionnels 65
10
3.4 LIENS AVEC LES VARIABLES LIEES A L’APPRENTISSAGE 66
3.5 ÉCART ENTRE PERCEPTION ET COMPETENCE REELLE 67
4. LES REPRÉSENTATIONS LIÉES À L’APPRENTISSAGE . 69
4.1 REPRESENTATION DE L’INTELLIGENCE 70
4.2 REPRESENTATION DE LA COMPETENCE . 71
5. HYPOTHÈSES SUR LES CROYANCES MOTIVATIONNELLES DES HPI . 72
6. CONCLUSION. . 75
Chapitre 3
LA DYNAMIQUE MOTIVATIONNELLE CHEZ LES ADOLESCENTS À HAUT POTENTIEL
INTRODUCTION 81
1. PARTICULARITÉS ET LIMITES DES ÉTUDES MENÉES AVEC DES JEUNES À HAUT
POTENTIEL……… . 83
2. LA VALEUR PERÇUE. 84
2.1 MOTIVATION INTRINSÈQUE ET EXTRINSÈQUE 85
2.2 RAPPORT AU SAVOIR 89
2.3 QUE PEUT-ON CONCLURE DE LA MOTIVATION INTRINSÈQUE DES ÉLÈVES HPI ? 89
3. SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE ET CONCEPT DE SOI ACADÉMIQUE 90
3.1 SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE 91
3.2 CONCEPT DE SOI ACADÉMIQUE 91
3.3 CRITIQUE LIÉE À L’USAGE DE L’ÉCHELLE DE HARTER 92
3.4 LES SOURCES DE CETTE DIFFÉRENCE DE PERCEPTION . 93
3.4.1 Hautes capacités intellectuelles . 93
3.4.2 Expériences vicariantes 94
3.4.3 Persuasion sociale : effet de labellisation . 94
3.5 QUE PEUT-ON DIRE DES PERCEPTIONS DE COMPÉTENCE ACADÉMIQUE DES ÉLÈVES HPI ? . 94
3.6 SENTIMENT DE COMPÉTENCE INTELLECTUELLE ET SEP POUR L’AUTORÉGULATION DES
APPRENTISSAGES 95
4. PERFORMANCE SCOLAIRE, EFFORT ET CAPACITÉS INTELLECTUELLES 96
4.1 QU’EST-CE QUI EXPLIQUE LES PERFORMANCES : EFFORT OU CAPACITÉS INTELLECTUELLES ? 97
4.2 COMMENT ÉVALUER SES CAPACITÉS : LE RAPPORT PERFORMANCE/EFFORT . 99
5. CONCLUSIONS 101
CONCLUSIONS DE LA PARTIE THÉORIQUE 107
Partie empirique
INTRODUCTION DE LA PARTIE EMPIRIQUE 115
Chapitre 1
MOTIVATION AMONG INTELLECTUALLY GIFTED STUDENTS IN SECONDARY
EDUCATION……. . 119
1. INTRODUCTION 119
11
2. METHOD…… . 121
2.1 SAMPLE AND PROCEDURE .121
2.2 MEASURES 122
2.2.1 Academic self-efficacy 123
2.2.2 Sources of Self-efficacy .123
2.2.3 Values .123
3. RESULTS……… . 123
3.1 CATEGORICAL APPROACH OF ABILITY .124
3.2 CONTINUUM APPROACH OF ABILITY: REGRESSION ANALYSIS .125
4. DISCUSSION… . 126
5. LIMITATIONS AND OUTLOOK 128
Chapitre 2
APPROCHE QUALITATIVE DU SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE
ACADÉMIQUE DES JEUNES À HAUT POTENTIEL . 133
1. INTRODUCTION 133
2. QUESTIONS DE RECHERCHE 135
3. MÉTHODE…… . 135
3.1 PROCEDURE .136
3.2 PARTICIPANTS 137
3.3 ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF ET CONTEXTE D’EMERGENCE 139
3.4 DESCRIPTION DE L’ANALYSE QUALITATIVE .140
3.4.1 Passages retenus pour l’analyse .140
3.4.2 L’analyse des entretiens et la catégorisation .141
3.4.3 Fiabilité du codage .142
4. RÉSULTATS…. . 143
4.1 DESCRIPTION DES CATEGORIES .143
4.2 CATEGORIE 1 : AFFIRMATION DU SEP ACADEMIQUE 145
4.2.1 Présentation .145
4.2.2 Contenu du matériau récolté 145
4.2.3 Tableau analytique .152
4.3 CATEGORIE 2 : DYNAMIQUE DU SEP .154
4.3.1 Présentation .154
4.3.2 Contenu du matériau récolté 154
4.3.3 Tableau analytique .156
4.4 CATEGORIE 3 : JUSTIFICATION DU SEP 156
4.4.1 Présentation .156
4.4.2 Contenu du matériau récolté 157
4.4.3 Tableau analytique 1 162
4.4.4 Tableau analytique 2 167
5. ANALYSE ET DISCUSSION 168
5.1 ANALYSE DE L’AFFIRMATION DU SEP 168
5.2 ANALYSE DE LA DYNAMIQUE DU SEP 170
5.3 ANALYSE DES INFÉRENCES RELATIVES AU SEP .170
5.4 ANALYSE DES INFERENCES RELATIVES AUX PERCEPTIONS SPECIFIQUES AUX HPI 173
12
5.5 ANALYSE TRANSVERSALE DES THÈMES PROPRES AUX JEUNES HPI 175
6.CONCLUSION………………………………………………………………………………………………176
Chapitre 3
MOTIVATION, PERCEPTIONS DE COMPÉTENCES ET REPRÉSENTATION DE LA
PERFORMANCE SCOLAIRE CHEZ LES ADOLESCENTS À HAUT POTENTIEL
INTELLECTUEL…. . 183
1. INTRODUCTION 183
2. OBJETS DE L’ÉTUDE . 185
3. MÉTHODE…… . 186
3.1 PARTICIPANTS 186
3.2 PROCEDURE .188
3.3 MESURES 189
3.3.1 Valeur attribuée aux apprentissages 189
3.3.2 Sentiment d’efficacité personnelle académique .189
3.3.3 Sentiment de compétence intellectuelle .190
3.3.4 Sentiment d’imposture .190
3.3.5 Sentiment de désorganisation 191
3.3.6 Le sentiment d’efficacité personnelle pour l’autorégulation des
apprentissages (SEPar) .191
3.3.7 La régulation de l’effort 191
3.3.8 Théorie de la performance scolaire 192
4. RÉSULTATS…. . 193
4.1 VALIDITE DES MESURES 193
4.1.1 Le sentiment de compétence intellectuelle 193
4.1.2 Le sentiment d’efficacité personnelle pour l’autorégulation des
apprentissages (SEPar) .194
4.1.3 Théorie de la performance scolaire 195
4.2 CORRELATIONS PRELIMINAIRES 197
4.3 ANALYSE DE LA VARIANCE A PLAN FACTORIEL UNIVARIE .198
4.4 ANALYSE EN CLUSTERS .204
5. DISCUSSION… . 209
5.1 VALEUR.209
5.2 PERCEPTIONS DE COMPÉTENCES .211
5.3 REPRESENTATION PERFORMANCE SCOLAIRE ET REGULATION EFFORT 214
5.4 HOMOGÉNÉITÉ ET HÉTÉROGÉNÉITÉ DU PROFIL INTELLECTUEL .215
5.5 ANALYSE DES PROFILS 216
6. CONCLUSIONS, LIMITES ET PERSPECTIVES . 218
Chapitre 4
PERFECTIONNISME ET PROCRASTINATION CHEZ LES ADOLESCENTS À HAUT
POTENTIEL INTELLECTUEL . 223
1. INTRODUCTION 223
2. HYPOTHÈSES. . 228
13
3. MÉTHODE…… . 228
3.1 PARTICIPANTS 228
3.2 PROCEDURE .229
3.3 MESURES 230
3.3.1 Perfectionnisme 230
3.3.2 Procrastination .230
3.3.3 Sentiment d’imposture .231
3.3.4 Théorie de la performance scolaire 231
3.3.5 Facilité perçue dans le primaire 232
3.3.6 La réussite scolaire .232
4. RÉSULTATS…. . 232
4.1 VALIDITE DES MESURES 232
4.1.1 Echelle de procrastination de Tuckman 233
4.1.2 Facilité perçue dans le primaire 235
4.2 CORRELATIONS ASSOCIEES AU PERFECTIONNISME ET A LA PROCRASTINATION 236
4.2.1 Liens entre les dimensions de perfectionnisme et la procrastination .236
4.2.2 Expériences dans le primaire, sentiment d’imposture et représentation de la
performance scolaire 237
4.3 ANALYSE DE LA VARIANCE A PLAN FACTORIEL UNIVARIE .238
4.3.1 EPEA .239
4.3.2 Perfectionnisme orienté vers soi .240
4.3.3 Perfectionnisme socialement prescrit.241
4.3.4 Ecart .242
4.3.5 Procrastination .242
5. DISCUSSION 244
5.1 PERFECTIONNISME 244
5.2 PROCRASTINATION 247
6. CONCLUSION . 249
DISCUSSION GÉNÉRALE 253
1. SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 255
1.1 NIVEAU DE REALISATION SCOLAIRE .255
1.2 LES CROYANCES MOTIVATIONNELLES .256
1.2.1 La valeur attribuée aux apprentissages .256
1.2.2 Perceptions liées à l’efficacité scolaire .258
1.3 PERFECTIONNISME ET PROCRASTINATION .265
1.4 REPRESENTATION DE LA PERFORMANCE SCOLAIRE 266
1.5 LES CROYANCES MOTIVATIONNELLES DANS UNE PERSPECTIVE GLOBALE ET DEVELOPPEMENTALE DE
LA PERSONNE .269
1.5.1 Une perspective globale .269
1.5.2 Une perspective développementale .271
CONCLUSIONS : ENTRE SPÉCIFICITÉS ET SIMILITUDES 272
LIMITES ET PERSPECTIVES . 274
IMPLICATIONS PRATIQUES . 275
BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE . 281


Extrait