Téléchargements

Les Clausules métriques dans saint Cyprien

Première série-14
Première édition

Cette étude expose les théories récentes sur la prose métrique, examine ensuite les clausules employées par saint Cyprien, le modèle des écrivains de l'Église latine jusqu'à saint Augustin, puis évoque les préceptes des grammairiens... Lire la suite

L'utilité des études sur la clausule métrique est la même que celle des recherches sur la prose métrique : elle fait avancer notre connaissance de la grammaire, de l'accentuation, de la ponctuation, de la prononciation du latin.
Jusqu’à saint Augustin, saint Cyprien, évêque de Carthage, fut le modèle des écrivains de l’Église latine. Il vécut au IIIe siècle, qui est peut-être l’époque la plus intéressante du point de vue du développement de la clausule oratoire. Cyprien fut le premier écrivain chrétien chez qui les lois de la prose métrique se trouvent observées d’une façon qui a pu être qualifiée de pédantesque. La présente étude expose les théories récentes sur la prose métrique, examine ensuite les clausules employées par saint Cyprien, puis évoque les préceptes des grammairiens anciens.


L'utilité des études sur la clausule métrique est la même que celle des recherches sur la prose métrique : elle fait avancer notre connaissance de la grammaire, de l'accentuation, de la ponctuation, de la prononciation du latin.
Jusqu’à saint Augustin, saint Cyprien, évêque de Carthage, fut le modèle des écrivains de l’Église latine. Il vécut au IIIe siècle, qui est peut-être l’époque la plus intéressante du point de vue du développement de la clausule oratoire. Cyprien fut le premier écrivain chrétien chez qui les lois de la prose métrique se trouvent observées d’une façon qui a pu être qualifiée de pédantesque. La présente étude expose les théories récentes sur la prose métrique, examine ensuite les clausules employées par saint Cyprien, puis évoque les préceptes des grammairiens anciens.


Livre broché - 18,00 €
PDF (PDF) - 12,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA".
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Co-éditeur
Albert Fontemoing, Typographie Charles Peeters
Auteur
Édouard de Jonge,
Collection
Recueil de travaux d'histoire et de philologie
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Philosophie, lettres, linguistique et histoire > Langues, liguistique et littératures > Langues classiques
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
1905
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Date de publication
1905
ISBN-13
978-2-87463-416-1
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 160
Code interne
84695
Format
16 x 24 x 0,9 cm
Poids
269 grammes
Prix
18,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Date de publication
1905
ISBN-13
978-2-87463-736-0
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 160
Code interne
84695PDF
Prix
12,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


Introduction, p. 1

Bibliographie, p. 5

première partie

les théories récentes sur la prose métrique, p. 9

1° Méthodes suivies, p. 10

2° Théories émises, p. 21

deuxième partie

les clausules de st cyprien, p. 33

Chapitre premier. – Liste des finales, p. 36

Chapitre deuxième. – Les césures, p. 60

Chapitre troisième. – L'accentuation, p. 67

Chapitre quatrième. – La résolution, p. 72

troisième partie

les préceptes des anciens théoriciens, p. 77

Chapitre premier. – Valeur de ces préceptes, p. 79

Chapitre deuxième. – Les lois qui règlent la clausule, p. 82

§ 1. L’élision, p. 82

§ 2. Les monosyllabes finals, p. 84

§ 3. La quantité des syllabes, p. 86

§ 4. La quantité de la syllabe finale, p. 90

§ 5. La longueur des clausules, p. 92

§ 6. La césure, p. 95

Chapitre troisième. – Les Fragmenta Bobiensia, p. 100

Chapitre quatrième. – L’origine de la clausule, p. 112

appendice i. – Les fins de phrase irrégulières, p. 121

appendice ii. – L’origine du cursus, p. 120

appendice iii. – La fin de l’hexamètre latin, p. 137

note, p. 149

errata, p. 154