Émulations n° 12 : Anthropologie historique des violences de masse

Coordination éditoriale de Ilan Lew, Daniel Bonnard

Cent ans après l'éclatement de la Première Guerre mondiale, Émulations revient sur des violences étatiques du XXe siècle pour les envisager comme un laboratoire des aptitudes humaines à se haïr et à s’entretuer. Ce numéro rassemble les travaux de... Continuer

Cent ans après l'éclatement de la Première Guerre mondiale qui aura été pour bien des historiens la matrice d’une intensification durable des conflits guerriers, ce numéro de revue se propose de revenir sur des violences étatiques du XXe siècle pour les envisager comme un laboratoire des aptitudes humaines à se haïr et à s’entretuer. Il rassemble les travaux de jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales de France, d’Allemagne et de Suisse, pour la plupart en lien avec des centres d’étude qui participent à renouveler le questionnement sur les violences collectives.

Ces contributions abordent les violences de masse dans des contextes variés et sous la forme d’études de cas, ce qui tend à les rendre tangibles et précises. Elles ont en commun d’adopter une perspective transdisciplinaire tout en disposant de problématiques à forte portée anthropologique.

Il en ressort trois axes d’interrogation: les premières contributions se penchent sur les significations et la dimension symbolique de pratiques de violence de guerre, les suivantes étudient la manière dont l’espace est transformé et réapproprié dans le cadre ou suite à des entreprises d’anéantissement de population. Enfin, les troisièmes examinent la persistance d’une dimension morale dans le meurtre de masse en l’étudiant d’une part dans le point de vue d’anciens auteurs de violences, et d’autre part à travers les relations entre civils et ex-combattants après un conflit armé.

Des recensions et une interview complètent ce recueil et mettent en évidence la pluralité de traditions nationales et internationales de recherche dont sont issus les travaux.


Cent ans après l'éclatement de la Première Guerre mondiale qui aura été pour bien des historiens la matrice d’une intensification durable des conflits guerriers, ce numéro de revue se propose de revenir sur des violences étatiques du XXe siècle pour les envisager comme un laboratoire des aptitudes humaines à se haïr et à s’entretuer. Il rassemble les travaux de jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales de France, d’Allemagne et de Suisse, pour la plupart en lien avec des centres d’étude qui participent à renouveler le questionnement sur les violences collectives.

Ces contributions abordent les violences de masse dans des contextes variés et sous la forme d’études de cas, ce qui tend à les rendre tangibles et précises. Elles ont en commun d’adopter une perspective transdisciplinaire tout en disposant de problématiques à forte portée anthropologique.

Il en ressort trois axes d’interrogation: les premières contributions se penchent sur les significations et la dimension symbolique de pratiques de violence de guerre, les suivantes étudient la manière dont l’espace est transformé et réapproprié dans le cadre ou suite à des entreprises d’anéantissement de population. Enfin, les troisièmes examinent la persistance d’une dimension morale dans le meurtre de masse en l’étudiant d’une part dans le point de vue d’anciens auteurs de violences, et d’autre part à travers les relations entre civils et ex-combattants après un conflit armé.

Des recensions et une interview complètent ce recueil et mettent en évidence la pluralité de traditions nationales et internationales de recherche dont sont issus les travaux.


Livre broché - 13,50 €
PDF (PDF) - 7,01 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Coordination éditoriale de
Ilan Lew, Daniel Bonnard,
Revue
Émulations
ISSN
20305656
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales > Anthropologie
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales > Sociologie
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES > 3081 Sociologie, sciences sociales
Description public visé
Sociologues, anthropologues, chercheurs en sciences sociales
Date de première publication du titre
06 mars 2014
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: J
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
06 mars 2014
ISBN-13
978-2-87558-266-9
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 132
Dépôt Légal
D/2014/9964/5 Louvain-la-Neuve, Belgique
Code interne
89480
Format
16 x 24 x 0,8 cm
Poids
226 grammes
Prix
13,50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Details de produit
1 PDF
Date de publication
06 mars 2014
ISBN-13
978-2-87558-267-6
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 132
Dépôt Légal
D/2014/9964/5
Code interne
89480PDF
Prix
7,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


7 Éditorial
[PARTIE I] L'ORDRE SYMBOLIQUE DES PRATIQUES DE GUERRE CONTEMPORAINES
15 Entretien avec Stéphane Audoin-Rouzeau
Ilan Lew
23 Odeurs et représentation de l’Autre pendant la Première Guerre
mondiale
Juliette Courmont
35 L’enlèvement : logiques et pratiques d’une violence de guerre au
Liban (1975-1990)
Chloé Rabanes
[PARTIE II] ENJEUX DE CORPS ET D’ESPACE DANS LE MASSACRE
51 Les espaces de la violence. Étude de cas sur le meurtre des Juifs en
Ukraine (1941-1944)
Michaela Christ
67 Babi Yar : la commémoration impossible
Barbara Martin
[PARTIE III] VIOLENCES COMMISES ET ALÉAS DE LA MORALITÉ
83 En conversant avec les bourreaux. Déni et valeurs morales exprimées
en situation d’entretien (Allemagne nazie ; dictatures du Plan
Condor).
Ilan Lew
99 The Complexity of Coexistence. Civilians and Former Combatants
in Post-war Sierra Leone
Friederike Mieth
Émul a t i on s n ° 12 – An t hr o p ol o gi e hi s to r i q u e d es v i o l e n c es d e ma s s e
6
RECENSIONS
115 Claude Juin, Des soldats tortionnaires. Guerre d’Algérie : des
jeunes gens ordinaires confrontés à l’intolérable, Paris : Robert
Laffont, 2012, 363 p.
Brieg Capitaine
119 Fritz Bauer Institut, Sybille Steinbacher (éd.), Holocaust und Völkermorde.
Die Reichweite des Vergleichs, Francfort, 2012, 248 p.
Daniel Bonnard
129 Les auteurs


Extrait