Téléchargements

Aires protégées, espaces disputés et développement au nord-est de la R. D. Congo

Ce travail explore les conflits qui résultent naturellement de la mise aux prises des deux logiques : celle de l'exploitation pour une survie dans l'immédiat versus celle de la conservation pour une survie des générations... Continuer

En questionnant des faits concrets vécus localement, des violences autour des aires protégées en région de Butembo, le propos se décline vite en une problématique planétaire perpétuellement renouvelée : la phobie de l'épuisement des ressources naturelles. Aujourd'hui, en tout cas plus qu'hier, la question revient et s’impose dans les débats : tout le monde aspire à des conditions de vie meilleures, mais sur quelle planète ?

Plus que la rareté des ressources, sa perception, la représentation qu’on se fait des pénuries préside les comportements adoptés. Au centre, l’instinct même de chercher à assurer la perpétuation de son espèce, la question se pose globalement : « La conservation de la nature serait-elle la nouveauté dans la lutte pour la survivance ? »
L’humanité recherchant son sentier de viabilité, on retrouve sur sa trajectoire de vie des irréversibilités ; elles résultent des bifurcations rencontrées et non des faits de déterminisme. Sur ce cheminement, la conservation de la nature est passée par plusieurs étapes. Il y a eu d’abord des politiques intégrées d’exploitation-conservation du 17e et 18e siècle, puis les politiques d’interventions exclusives et d’imposition des aires protégées qui ont prévalu au 19e et 20e siècle et les actuelles tentatives de conciliation développement-conservation.
Dans une démarche de compréhension des faits locaux, des articulations difficiles entre les systèmes de conservation et les systèmes sociaux en face, ce travail explore ces conflits qui résultent naturellement de la mise aux prises des deux logiques : celle de l’exploitation pour une survie dans l’immédiat versus celle de la conservation pour une survie des générations futures. C’est là toute la problématique que pose la notion de développement durable aux politiques actuelles.


En questionnant des faits concrets vécus localement, des violences autour des aires protégées en région de Butembo, le propos se décline vite en une problématique planétaire perpétuellement renouvelée : la phobie de l'épuisement des ressources naturelles. Aujourd'hui, en tout cas plus qu'hier, la question revient et s’impose dans les débats : tout le monde aspire à des conditions de vie meilleures, mais sur quelle planète ?

Plus que la rareté des ressources, sa perception, la représentation qu’on se fait des pénuries préside les comportements adoptés. Au centre, l’instinct même de chercher à assurer la perpétuation de son espèce, la question se pose globalement : « La conservation de la nature serait-elle la nouveauté dans la lutte pour la survivance ? »
L’humanité recherchant son sentier de viabilité, on retrouve sur sa trajectoire de vie des irréversibilités ; elles résultent des bifurcations rencontrées et non des faits de déterminisme. Sur ce cheminement, la conservation de la nature est passée par plusieurs étapes. Il y a eu d’abord des politiques intégrées d’exploitation-conservation du 17e et 18e siècle, puis les politiques d’interventions exclusives et d’imposition des aires protégées qui ont prévalu au 19e et 20e siècle et les actuelles tentatives de conciliation développement-conservation.
Dans une démarche de compréhension des faits locaux, des articulations difficiles entre les systèmes de conservation et les systèmes sociaux en face, ce travail explore ces conflits qui résultent naturellement de la mise aux prises des deux logiques : celle de l’exploitation pour une survie dans l’immédiat versus celle de la conservation pour une survie des générations futures. C’est là toute la problématique que pose la notion de développement durable aux politiques actuelles.


Livre broché - 29,00 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Partie du titre
Numéro 664
Auteur
Paul Katembo Vikanza,
Collection
Thèses de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement > Economie du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement > Etude du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
BISAC Subject Heading
BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
20 novembre 2011
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: JPA
Type d'ouvrage
Thèse
Avec
Bibliographie, Appendices

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
20 octobre 2011
ISBN-13
978-2-87558-020-7
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 390
Dépôt Légal
D/2011/9964/40
Code interne
85688
Format
16 x 24 x 2,2 cm
Poids
623 grammes
Prix
29,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Extrait


Table des matières

 
Table des matières ( pdf 84 KB )