La politique étrangère américaine après la guerre froide et les défis asymétriques


Première édition

Depuis quelques années, les Etats-Unis donnent l’impression de ne plus avoir de projet à proposer au monde. La chute de l’empire soviétique a non seulement ébranlé les grands équilibres mondiaux, mais également remis en cause les conditions et donc les doctrines de sécurité qui y étaient attachées. A l'évidence, les Etats-Unis sont confrontés au problème de penser une nouvelle stratégie « intégrale » sans avoir réellement identifié de nouveaux adversaires, sans chercher à provoquer les autres puissances du globe ou de devenir un empire.

Si, actuellement, rien en apparence ne permet de remettre la prédominance américaine en doute, la réalité est néanmoins plus discutable, Washington devant faire face à des zones de conflit et aux crises qui les traversent. Les différents acteurs des relations internationales s’inquiètent, en outre, de la place que prennent les Etats-Unis dans les affaires mondiales. Remise en question par de nombreux acteurs, tant étatiques que non-étatiques sur la scène diplomatique et via des contre-alliances critiques, la prédominance des Etats-Unis est également contestée sur la scène stratégique de la défense. Aussi, la période contemporaine impose-t-elle de porter un nouveau regard sur la violence internationale, aussi bien au niveau des acteurs que de leurs moyens. C’est à ces derniers, et en particulier aux défis asymétriques, que nous nous intéresserons dans cet ouvrage.

En s’efforçant de dépasser l’ensemble des a priori qu’engendre facilement la puissance américaine, afin de cerner le dessein, les moyens et les rouages de cette puissance, aussi enviée que détestée, l’auteur de cet ouvrage pose des questions essentielles : Comment la politique étrangère américaine se développe-t-elle en ce début de 21ème siècle ? Quels sont les desseins géopolitiques et géostratégiques américains ? Qui sont les adversaires des Etats-Unis ? Que comprend-on par l’asymétrie et sous quelles formes se présente-t-elle ?


Livre broché - 33,00 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Partie du titre
Numéro 433
Auteur
Tanguy Struye de Swielande,
Collection
Thèses de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales > Relations internationales
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
BISAC Subject Heading
BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
01 janvier 2003
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Sciences politiques et théorie
Type d'ouvrage
Thèse

Livre broché


Date de publication
2003
ISBN-13
978-2-93034-438-6
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 490
Code interne
59597
Format
16 x 24 x 2,7 cm
Poids
777 grammes
Prix
33,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


INTRODUCTION p. 11

PARTIE I : REDÉFINITION DE LA STRATÉGIE INTÉGRALE AMÉRICAINE DANS L'APRÈS-GUERRE FROIDE
INTRODUCTION p. 25
CHAPITRE I: Analyse de certains principes et concepts de la politique étrangère américaine p. 29
1.1. La destinée manifeste p. 29
1.2. Les courants idéologiques p. 35
1.3. Les institutions p. 43
1.4. L’influence de la géopolitique sur la politique étrangère américaine p. 62
1.5. Conclusion p. 64
CHAPITRE II : G. Bush ou la préservation de la prédominance Américaine dans les affaires internationales p. 67
2.1. L’idéologie du « nouvel ordre mondial » p. 67
2.2. Elaboration d’une nouvelle doctrine de sécurité et de défense en fonction des nouvelles réalités politiques p. 72
2.3. Le bilan économique et social fin 1992 p. 79
2.4. Conclusion p. 81
CHAPITRE III : B. Clinton ou la maîtrise du monde p. 83
3.1. L’aspect économique de la puissance p. 83
3.2. Vers un néowilsonisme : La politique d’engagement et d’élargissement p. 90
3.3. Continuité dans la politique de sécurité et de défense p. 98
3.3.1. La Bottom-Up-Review p. 98
3.3.2. La Révolution dans les Affaires Militaires p. 100
3.3.3. Le Quadrennial Defense Review (QDR) p. 105
3.3.4. Joint Vision 2010 et Joint Vision 2020 p. 107
3.4. Conclusion p. 111
CHAPITRE IV : G. W. BUSH Jr. ou la préservation du statut de superpuissance unique p. 113
4.1. De la politique impériale à l’engagement sélectif p. 113
4.1.1. Caractéristiques de l’engagement sélectif p. 117
4.1.2. L’engagement sélectif dans la pratique p. 118
4.1.3. Conclusion p. 125
4.2. Le nouveau QDR ou la constance dans la transformation de la politique de sécurité et de défense p. 127
4.3. L’approche socio-économique p. 132
4.4. Conclusion p. 136
CONCLUSION p. 139

PARTIE II: LES DÉFIS ASYMÉTRIQUES
INTRODUCTION p. 147
CHAPITRE V : L’asymétrie instrumentale p. 149
5.1. Analyse de la notion p. 149
5.2. Examen de certaines formes d’asymétries p. 157
5.2.1. Le terrorisme et la guérilla p. 157
5.2.2. Les armes de destruction massive p. 167
5.2.2.1. L’arme nucléaire p. 168
5.2.2.2. Les armes chimiques et biologiques p. 170
5.2.2.3. Les utilisateurs potentiels d’armes NBC p. 177
5.2.3. Le cyberterrorisme p. 181
CHAPITRE VI : L’asymétrie ontologico-stratégique p. 187
CONCLUSION p. 197

PARTIE III : CAS D’APPLICATION
INTRODUCTION p. 203
CHAPITRE VII : Al Qaeda et les Etats-Unis p. 205
7.1. Introduction p. 205
7.2. Examen du réseau Al Qaeda p. 208
7.2.1.Osama ben Laden p. 209
7.2.2. Caractéristiques du réseau Al Qaeda p. 213
7.2.2.1. Processus socioculturel conduisant au terrorisme p. 214
7.2.2.2. Processus psychologique conduisant au terrorisme p. 225
7.2.2.3. Processus politique conduisant au terrorisme p. 230
7.2.2.4. Recrutement p. 232
7.2.2.5. Financement p. 235
7.2.2.6. Moyens d’intervention p. 237
7.2.2.7. Structure du réseau p. 239
7.2.2.8. Le mode opératoire: les groupes « ad hoc » p. 242
7.2.3. Conclusion p. 244
7.3. Analyse des moyens à la disposition des Etats-Unis dans la lutte contre Al Qaeda p. 245
7.3.1. Introduction p. 245
7.3.2. Homeland Security p. 246
7.3.3. Le renseignement p. 252
7.3.4. La diplomatie par l’exemple de la trilatéralisation p. 260
7.3.5. L’intervention militaire p. 263
7.3.5.1. La diplomatie des coalitions ad hoc p. 263
7.3.5.2. Opération Enduring Freedom p. 268
7.3.6. La lutte contre l’idéologie de l’islamisme radical p. 285
7.4. Implications géopolitiques de la guerre contre Al Qaeda p. 289
7.4.1. L’Asie centrale et le Caucase ou le retour du Grand Jeu p. 289
7.4.2. La Corne de l’Afrique p. 295
7.4.3. L’Asie du Sud-Est p. 297
7.5. Conclusion p. 300
CHAPITRE VIII: Les Rogue States ou la remise en question de l’ordre régional américain p. 305
8.1. Définition du Rogue State p. 305
8.2. Analyse théorique des concepts de sanctions économiques et de diplomatie coercitive p. 310
8.2.1. Les sanctions économiques : définition et objectifs p. 310
8.2.2. La diplomatie coercitive p. 312
8.2.2.1. Définition p. 312
8.2.2.2. Variables et conditions p. 313
8.2.2.2.1. Variables p. 314
8.2.2.2.2. Conditions p. 315
8.2.2.3. La dynamique de la diplomatie coercitive p. 315
8.3. La relation Etats-Unis - Irak après la guerre du Golfe p. 318
8.3.1. Mise à l’épreuve de la diplomatie coercitive (1991-1996) p. 319
8.3.2. Remise en question de la diplomatie coercitive(1997-1998) p. 324
8.3.3. La politique dite « d’endiguement + renversement » (1999-2000) p. 332
8.3.4. Des sanctions intelligentes au Roll Back p. 333
8.3.5. L’opération Iraqi Freedom p. 342
8.3.5.1. La dissymétrie p. 342
8.3.5.2. L’asymétrie p. 345
8.3.5.2. Dessein régional de l’Administration Bush p. 357
8.4. La sanctuarisation a l’ère des menaces asymétriques p. 360
8.4.1. La contre-prolifération p. 360
8.4.1.1. La dissuasion nucléaire p. 361
8.4.1.2. Le système de défense antimissiles p. 362
8.4.2. La non-prolifération p. 377
8.4.3. La gestion des conséquences p. 379
8.5. La guerre préemptive p. 380
8.6. Conclusion p. 382
CHAPITRE IX : La Chine ou le peer competitor à venir p. 389
9.1. Introduction p. 389
9.2. Le concept de peer competitor p. 390
9.2.1. Les stratégies du peer competitor en devenir p. 391
9.2.2. Options de la puissance dominante p. 394
9.3. Analyse de la relation entre les Etats-Unis et la Chine après la fin de la guerre froide p. 397
9.3.1. Inquiétudes américaines et divergences politiques p. 397
9.3.1.1. Les relations commerciales sino-américaines p. 398
9.3.1.2. Le nationalisme et la modernisation de l’armée chinoise p. 399
9.3.1.3. Le partenariat stratégique sino-russe p. 404
9.3.1.4. Les vues expansionnistes chinoises p. 405
9.3.1.5. Conclusion p. 412
9.3.2. Une politique d’endiguement ou d’engagement à l’égard de la Chine? p. 413
9.4. Quelle stratégie américaine dans le nouveau monde du Pacifique et au-delà ? p. 419
9.4.1. L’évolution de la région du Pacifique dans les décennies à venir p. 419
9.4.1.1. Première phase: une politique triangulaire p. 419
9.4.1.2. Seconde phase: les Etats-Unis au centre du système bismarckien p. 426
9.4.2. La relation Chine- Etats-Unis dans le contexte systémique p. 428
9.5. Conclusion p. 431

CONCLUSION DES TROIS CAS D’APPLICATION p. 433

CONCLUSION GÉNÉRALE p. 439

BIBLIOGRAPHIE p. 453