Apprentissage organisationnel et dynamique de développement local en Haïti

Proposition d'une intelligibilité en termes de production d’un nouvel ordre territorial
Première édition

Compte tenu de la structuration de l'ordre global et de l’affaiblissement des États des nations pauvres, les dynamiques de construction d’un modèle de développement intégrateur doivent nécessairement se mettre en place au niveau local. Toutefois, vu que ce dernier ne constitue pas le lieu naturel du processus de transformation socioéconomique méliorative, les acteurs locaux sont alors amenés à produire un ordre local de mouvement social susceptible de les réunir, de les associer, de les encadrer et de les orienter dans leur quête de développement. Il est néanmoins évident que cet ordre local de mouvement social, outre la simple association des individus concernés, suppose une autre condition. Celle-ci n’est autre que la mise en oeuvre d’un dispositif d’apprentissage organisationnel, c’est-à-dire un mécanisme de fabrication collective de savoirs, de savoir-faire et de savoir être au sein d’une structure organisée. Ainsi, ce processus d’apprentissage collectif s’effectuant dans l’organisation locale, en tant qu’instrument d’identification, de définition, de coordination et de régulation des préférences collectives et de mobilisation des stratégies économique, socio-culturelle et politique innovantes des acteurs locaux, constitue la condition de possibilité principale pour la dynamique de construction du développement local ou d’un nouvel ordre territorial. Cette thèse montre donc pourquoi et comment des paysans d’une localité haïtienne, Belle-Fontaine, s’organisent, mettent en place, avec l’appui de certaines organisations non gouvernementales, un dispositif d’apprentissage collectif et participent à la construction d’un modèle spécifique de développement territorial.


Livre broché - 26,00 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Partie du titre
Numéro 532
Auteur
Fritz Dorvilier,
Collection
Thèses de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
BISAC Subject Heading
BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
01 janvier 2007
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Sciences politiques et théorie
Type d'ouvrage
Thèse
Langue originale
anglais

Livre broché


Date de publication
2007
ISBN-13
978-2-87463-075-0
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 360
Code interne
75984
Format
16 x 24 x 2 cm
Poids
577 grammes
Prix
26,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


INTRODUCTION GÉNÉRALE..............................................................................................13

I- Les hypothèses directrices de la recherche .......................................................................21

A) Hypothèses générales ..................................................................................................21

B) Hypothèses spécifiques ...............................................................................................22

II- Les objectifs de la recherche ...........................................................................................22

A) Objectif général ...........................................................................................................22

B) Objectifs spécifiques ...................................................................................................23

III- Le cadre méthodologique de la recherche......................................................................23

A) Les raisons pratiques du choix du terrain....................................................................24

B) La démarche empirique ...............................................................................................25

PREMIÈRE PARTIE: Référentiels conceptuel et théorique de la recherche : une revue critique et constructive de la littérature ............31

CHAPITRE I: Apprentissage organisationnel, développement local : éléments de conceptualisation ......................................33

1.1- Le concept d'apprentissage organisationnel : définitions, niveaux et formes, objet et sujet..........................................34

1.1.1- L’apprentissage organisationnel en tant que mécanisme d’adaptation et comme dispositif d’auto-structuration ............................37

1.1.2- L’apprentissage organisationnel en tant que vecteur comportemental et cognitif.39

1.1.2.1- Le sujet de l’apprentissage organisationnel .................................................... 40

1.1.2.2- Les objets de l’apprentissage organisationnel................................................. 43

1.2- Le concept de développement local : définitions, paradigmes et enjeux ......................45

1.2.1- Émergence et enjeux du développement local : entre crise du fordisme, montée de la globalisation et prise en compte des spécificités territoriales....................47

CHAPITRE II: Mécanisme d’apprentissage organisationnel et dynamique de développement local: esquisse de théorisation .....................53

2.1- L'approche du Territoire entrepreneur : L’espace social local en tant que cadre de production économique ...............................54

2.1.1- L’approche du territoire entrepreneur et sa vision du rapport entre pratiques économiques et dynamique de développement local .. 55

2.1.1.1.- Le paradigme du district industriel ................................................................ 58

2.1.1..2- Le paradigme des milieux innovateurs .......................................................... 61

2.1.2- L’approche du territoire entrepreneur et sa vision du rapport entre pratiques sociopolitiques et dynamique de développement local.67

2.1.2.1- L’approche du territoire entrepreneur et sa vision des formes d’organisation socio-politique du territoire ................... 68

2.1.2.1.1- Gouvernance locale, décentralisation et participation citoyenne : une implication politique restreinte et dirigée d’en haut........... 68

2.1.3- L’approche du territoire entrepreneur et son analyse des relations entre mécanisme d’apprentissage organisationnel et dynamique de développement local.......................... 74

2.2- L'approche du Territoire sociétaire : l’espace social vu comme une structure sociétale produite et productrice.......................... 77

2.2.1- L’approche du territoire sociétaire et son analyse des liens entre pratiques économiques et dynamique de développement local ....................................................... 83

2.2.2- L’approche du territoire sociétaire et sa vision des rapports entre pratiques sociopolitiques et dynamique de développement local............................................................. 88

2.2.3- L’approche du territoire sociétaire et son analyse des relations entre apprentissage organisationnel et dynamique de développement local.................................................... 93

2.3- La perspective théorique adoptée.................................................................................. 98

DEUXIÈME PARTIE: Stratégies d’acteurs et dynamique de production du territoire rural haïtien : Esquisse d’une sociologie historique.......................................................................... 99

CHAPITRE III: Les territorialités précolombienne et saint-dominguoise : de la conquête à la territorialisation plantationnaire ...101

3.1- La territorialité précolombienne.................................................................................. 101

3.2- La dynamique territoriale saint-dominguoise (1625-1803) ........................................ 108

3.2.1.- Les acteurs de l’espace social plantationnaire .................................................... 110

A- Les colons-planteurs.............................................................................................. 110

B- Les esclaves ........................................................................................................... 110

C- Les Affranchis ....................................................................................................... 112

3.2.2- L’organisation socio-politique de l’espace plantationnaire saint-Dominguoise.. 113

3.2.3- La logique économique de la territorialisation plantationnaire saintdominguoise ..........................................................118

3.2.4- La restructuration socio-économique de l’espace plantationnaire saintdominguois ........................121

CHAPITRE IV: La dynamique de production territoire rural pendant la période nationale .123

4.1- La première phase de la structuration constitutive de l’espace rural national (1804- 1914)................................................124

4.2- La seconde phase de la structuration constitutive de l’espace rural national : de l’occupation américaine à nos jours ..................141

TROISIÈME PARTIE: La dynamique actuelle de production du territoire rural haïtien: présentation et analyses des données empiriques liées au cas sous étude ..............................149

CHAPITRE V: Le cadre spatial de Belle-Fontaine: milieu physique, rapports socioéconomiques et dynamiques organisationnelles des acteurs-paysans ....................................151

5.1- Caractéristiques géophysique et socio-économique de la région................................152

5.1.1- Caractéristiques géologiques................................................................................152

5.1.1.1- Les sols.......................................................................................................... 152

5.1.1.2- Le micro-climat............................................................................................. 152

5.1.2- Caractéristiques socio-économiques ....................................................................153

5.1.2.1- L’habitat ........................................................................................................ 153

5.1.2.2- Le sous-cadre agricole................................................................................... 154

5.1.2.3- L’élevage....................................................................................................... 155

5.1.2.4- Le commerce ................................................................................................. 156

5.1.2.5- Les Services sanitaires .................................................................................. 157

5.1.2.6- L’éducation scolaire ...................................................................................... 157

5.2- Belle-Fontaine et sa dynamique associative: de la dispersion handicapante au regroupement mobilisateur .................................................................................................158

5.2.2- But, enjeu et champ d’intervention de la FGPB ..................................................164

5.2.3- Ressources et modes de financement...................................................................165

5.3- La structure socio-organisationnelle de la FGPB........................................................166

5.3.1- Configuration des rapports sociaux, culturels et économiques au sein de la communauté et dans l’organisation paysanne locale......................................................167

5.3.1.1- La question du foncier dans la région et au sein de l’organisation ............... 167

5.3.1.2- La configuration des rapports de genre au sein de l’organisation................. 171

5.3.1.3- La problématique de la religion dans l’organisation..................................... 174

5.4- L’Organisation et le fonctionnement du dispositif d’apprentissage organisationnel.. 179

CHAPITRE VI: Logiques et stratégies de la dynamique de production de l’ordre territorial : entre motivations à s’investir dans la dynamique organisationnelle et demande de développement................................................................................ 185

6.1- Niveaux et formes d’implication des acteurs-paysans dans la dynamique organisationnelle................................................... 186

6.1.1- Les niveaux d’implication des acteurs-paysans dans la dynamique organisationnelle.......................................186

6.1.2- Les modes d’investissement des acteurs-paysans dans la dynamique organisationnelle .....................192

6.2 - Les motivations à s’investir dans la dynamique organisationnelle et la nature de la demande de développement territorial ............................................................................... 195

6.2.1- Motivations à s’investir dans la dynamique organisationnelle et demande de développement d’ordre économique .............................................................................. 197

6.2.1.1- Les ressorts des motivations économiques : une logique économique axée sur la prévoyance et la prévision ...................................................................................... 198

6.2.2- Motivations à s’investir dans la dynamique organisationnelle et demande de développement d’ordre socio-culturel............................................................................ 207

6.2.2.1- Demande de services publics de base ou la responsabilisation sociale de l’État ........................................ 209

6.2.2.2- Recherche d’une nouvelle socialité en vue de la constitution d’un nouveau bien-vivre-ensemble.................................................................................................... 217

6.2.3- Les motivations à s’investir dans la dynamique organisationnelle et la demande de développement d’ordre politique.................................................................................... 224

6.3.3.1- Recherche d’une stratégie d’institution d’un nouveau rapport socio-politique avec l’État................................................................................................................... 226

6.2.3.2- L’investissement dans la dynamique organisationnelle en tant que volonté de construction d’un capital politique organique et territorialisé ................................... 232

CHAPITRE VII: La matérialité de la dynamique de production du nouvel ordre territorial : entre apprentissage organisationnel, restructuration représentationnelle et élaboration d’actions transformatrices ................................... 241

7.1- Analyse de l’auto-analyse du processus de transformation des représentations sociales des acteurs-paysans de Belle-Fontaine ...............................................................................242

7.1.1.- Apprentissage organisationnel et représentation de la cause de la réalité socioéconomique....................243

7.1.1.1- La représentation de la réalité socio-économique avant la mise en oeuvre du dispositif d’apprentissage organisationnel.................................................................. 246

7.1.1.2- La représentation de la situation socio-économique après l’investissement dans le dispositif d’apprentissage organisationnel ..................................................... 252

7.1.1.3- Investissement dans le processus d’apprentissage organisationnel et représentation du changement socio-économique...................................................... 255

7.2- De la restructuration représentationnelle aux stratégies d’action transformatrices : une intelligence du processus de modification des pratiques économiques, psychosociales et politiques des paysans ................................................260

7.2.1- Les pratiques économiques restructurées, renforcées ou créées à partir du dispositif d’apprentissage organisationnel .....................................................................................262

7.2.1.1- L’actualisation du travail collectif agricole ou la réinvention du Coumbite traditionnel..........................................263

7.2.1.2- La banque de semences .............................................................................267

7.2.1.3- L’élevage solidaire ....................................................................................269

7.2.1.4- L’épargne financière mutualisée : de la tontine à la mutuelle de solidarité ....................................................271

7.2.2- Les pratiques psychosociales et politiques restructurées, renforcées ou créées à partir du dispositif d’apprentissage organisationnel.......................................................277

7.2.2.1- De la restructuration des pratiques psychosociales : un travail de gestion relationnelle de soi et de constitution d’un capital socio-territorial........................... 278

7.2.2.1.1- Estime et confiance en soi : un travail d’individuation..........................280

7.2.2.1.2- Proximité socio-organisationnelle, confiance en alter et solidarité : un travail de sociétarisation .........................................................................................284

7.2.2.1.3- Sentiment d’appartenance socio-territoriale et intégration microsociale ..........................................................288

7.2.3- Le processus de transformation des pratiques politiques : une socioanalyse du processus de fabrication d’une gouvernance associative........................................... 290

7.2.3.1- Du vote individualisé au vote communautarisé : une stratégie de mise à l’épreuve et d’épuration du politique......................................................................293

7.2.3.2- De la mobilisation contestataire au contrôle des élus locaux : une stratégie de sécurisation collective et d’autocontrôle socio-politique .................................. 298

7.2.3.2.1- La mobilisation contestataire : une écologie politique....................... 299

7.2.3.2.2- Le contrôle des élus locaux : une stratégie d’appropriation et de civilisation du pouvoir politique local................................................................ 303

CONCLUSION GÉNÉRALE ................................................................................................ 311

BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................321

ANNEXES ............................................................................................................................. 347