Enjeux du développement dans les contextes Nord

Le rôle des femmes dans le care et la reproduction du lien social
Première édition

Dans la littérature sur le développement, et particulièrement en économie, il est généralement fait référence au projet de modernisation capitaliste – ou à ses nombreuses reformulations contemporaines – comme horizon vers lequel tourner les politiques et projets de développement. Cette référence à l’approche conventionnelle devient cependant de plus en plus problématique, à la fois parce que la modernisation s’avère décevante pour une grande partie de la population du Sud et parce que, à l’échelle de la planète, elle engendre des problèmes tels qu’ils pèsent sur la viabilité de nos sociétés. Cette thèse examine comment certains courants non conventionnels sur le développement dans les contextes Sud mais également les théories féministes depuis les années 1965 peuvent contribuer à la reconstruction d’une approche originale du concept de développement. Un des traits communs de ces travaux est d’identifier des pratiques et comportements économiques « qui comptent » pour la sécurité d’existence des populations, où les femmes jouent un rôle fondamental, mais qui ont été mis hors champ de l’approche conventionnelle sur le développement. C’est précisément sur ces pratiques rendues invisibles que cette thèse s’appuie pour redéfinir le développement, plus particulièrement dans les contextes Nord. À travers un détour par les réalités du Sud, elle propose en effet de jeter un autre regard sur les problèmes sociaux qui prennent de plus en plus d’importance dans les pays occidentaux. Ainsi, du questionnement du rôle des femmes dans l’aide et le soin surgit l’importance de la reproduction du lien social comme facteur de sécurisation. Ces pratiques de care, dont la dimension de soin aux personnes âgées est plus particulièrement traitée ici, révèlent une demande locale de développement, privilégiant le souci de cohésion sociale par rapport à l’extension des comportements marchands. À partir de là, la thèse identifie le concept de « reproduction étendue du vivant » comme terme pour désigner les pratiques et comportements humains qui concourent à la reproduction du lien social et à la reconstitution d’un territoire de vie.


Livre broché - 23,00 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Partie du titre
Numéro 467
Auteur
Florence Degavre,
Collection
Thèses de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement > Etude du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
BISAC Subject Heading
BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
01 janvier 2005
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Sciences politiques et théorie
Type d'ouvrage
Thèse

Livre broché


Date de publication
2005
ISBN-13
9782874630446
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 308
Code interne
71454
Format
16 x 24 x 1,7 cm
Poids
497 grammes
Prix
23,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire


INTRODUCTION GENERALE 15

I. L’OBJECTIF DE LA THESE : REPARLER DE DEVELOPPEMENT DANS LES CONTEXTES NORD 17

II. A PROPOS DE LA METHODE 19

2.1. Recours à l’imagination et relecture politique des théories

2.2. Le « genre » pour nourrir nos hypothèses

2.3. Un questionnement croisé Nord/Sud

III. LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE D’UN POINT DE VUE CRITIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT 23

3.1. Un mouvement de déconstruction‐reconstruction

3.2. Des « choix » explicités

IV. PLAN ET DEROULEMENT DE LA THESE 26

PARTIE I

GENRE ET DEVELOPPEMENT : RESSOURCES CRITIQUES 29

CHAPITRE 1 ELEMENTS DE BILAN DE LA PENSEE NON‐CONVENTIONNELLE SUR LE DEVELOPPEMENT 33

INTRODUCTION 33

I. LES CONFLITS AUTOUR DE LA DEFINTION DU DEVELOPPEMENT 34

1.1. La modernisation comme objectif de développement

1.2. La modernisation économique

1.3. La définition conventionnelle contestée

II. LE DEVELOPPEMENT : UN PROJET IDEOLOGIQUE 45

2.1. Le rapport hiérarchique entre Nord et Sud traduit dans les mots

2.2. La généralisation d’une expérience particulière

2.3. Crise du développement et crise de la pensée sur le développement

III. REINSCRIRE LA DIVERSITE DANS LA DEFINITION DU DEVELOPPEMENT 52

3.1. Des systèmes économiques multiples

3.2. Des principes économiques multiples

3.3. La cohésion sociale au coeur de l’histoire des sociétés

CONCLUSIONS 66

CHAPITRE 2 LA MODERNISATION A L’EPREUVE DES FEMINISMES AU NORD 69

INTRODUCTION 69

I. LA PENSEE FEMINISTE OCCIDENTALE : UNE REPRESENTATION ALTERNATIVE DE LA MODERNITE 71

1.1. « Femmes » : un nouvel objet d’étude en histoire

1.2. Sociologie et histoire convergent vers l’analyse des rapports entre les sexes

1.3. Un aperçu des féminismes

1.4. Le « genre » : un outil féministe efficace mais ambigu

1.5. L’importance des luttes sociales dans l’élaboration d’une pensée féministe

II. QUELQUES APPORTS PARTICULIERS DU FEMINISME A LA CRITIQUE DE LA MODERNITE 100

2.1. La formulation d’une théorie de la domination

2.2. L’épistémologie féministe comme déconstruction du point de vue dominant

2.3. La déconstruction du point de vue Nord à l’intérieur du féminisme

2.4. La reconstruction d’un féminisme critique de la modernité est‐elle possible au Nord ?

CONCLUSIONS 120

CHAPITRE 3 VERS LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE D’UN POINT DE VUE FEMINISTE CROISE NORD/SUD 123

INTRODUCTION 123

I. UN FEMINISME INSTITUTIONNALISE AU SEIN DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES 124

1.1. Les femmes et l’ONU

1.2. Le rôle des ONG de femmes aux Nations Unies

1.3. La question des femmes dans les institutions issues de Bretton Woods

II. LA REPRESENTATION DES FEMMES DANS LES ECRITS SUR LE DEVELOPPEMENT 134

2.1. La représentation des femmes dans les écrits coloniaux et post‐coloniaux

2.2. Les femmes dans l’approche modernisatrice avant 1970

2.3. La complexification du sujet « Femmes »

2.4. L’impact des féminismes du Sud et du post‐modernisme

III. DE L’APPROCHE WID A L’APPROCHE GENRE ET DEVELOPPEMENT (OU GENDER ANALYSIS IN DEVELOPMENT) 142

3.1. Le rôle des femmes dans le développement

3.2. Women in Development (WID)

3.3. Vision des féminismes radicaux et des féminismes du Sud sur le développement

3.4. Gender Analysis of Development (GAD)

IV. DEPASSER L’APPROCHE MODERNISATRICE DE LA SITUATION DES FEMMES DANS DES CONTEXTES SUD 158

4.1. « Local feminism » : la reconnaissance de luttes enracinées dans des territoires de vie

4.2. Le questionnement du standard féministe occidental

4.3. La critique de la frontière entre production et reproduction

4.4. Un féminisme porteur d’une intégration « population, territoire et développement »

CONCLUSIONS 174

PARTIE II VERS UNE REINVENTION DU DEVELOPPEMENT AU NORD 177

CHAPITRE 4 LE CARE DANS LES ETATS‐PROVIDENCE 181

INTRODUCTION 181

I. LA PROTECTION SOCIALE AU COEUR DES ETATS‐PROVIDENCE 181

1.1. Les Etats‐Providence : une réponse aux risques liés à la marchandisation

1.2. Les trois régimes d’Etats‐Providence

II. LES FEMMES DANS LES ETATS‐PROVIDENCE 184

2.1. Les activités domestiques : un travail invisible et gratuit

2.2. Le travail domestique comme entrave à l’émancipation des femmes

2.3. Le « privé est politique »

2.4. Les Etats‐Providence sous la critique féministe : démarchandisation et défamilialisation

III. L’ETAT‐PROVIDENCE BELGE : UNE DEMARCHANDISATION REPOSANT SUR LES INITIATIVES LOCALES OU LES FEMMMES JOUENT UN ROLE IMPORTANT 194

3.1. L’origine associative de l’Etat‐Providence belge

3.2. Des initiatives plus larges tentant d’améliorer le milieu de vie

IV. CARE ET ETAT‐PROVIDENCE 201

4.1. Le rôle des femmes dans le care

4.2. L’enjeu de la distinction entre soin formel et soin informel

4.3. Une vision étendue de la réponse aux besoins de sécurité et d’existence

CONCLUSIONS 207