ARTHUR, Manuel d'informatisation des urgences hospitalières

Ce manuel a pour premier objectif de fournir un support à l'informatisation des services hospitaliers d'urgence. Il est le fruit d'une démarche de recherche et développement menée conjointement par 10 équipes des universités de Louvain, Liège, Mons et


Livre broché - 13,90 €
Info Les commandes en ligne se font via notre partenaire i6doc.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Compilé par
Jean Herveg, Anne Rousseau,
Collection
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées > Informatique > Systemes d'exploitation
Catégorie (éditeur)
Médecine > Divers
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées > Informatique
Catégorie (éditeur)
Médecine > Santé publique
Catégorie (éditeur)
Médecine
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
Date de première publication du titre
2003
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1 A4
Date de publication
2003
ISBN-13
978-2-93034-432-4
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 184
Code interne
59371
Format
16 x 24 x 1,1 cm
Poids
306 grammes
Prix
13,90 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Si vous avez une question, utilisez plutôt notre formulaire de contact

Sommaire



INTRODUCTION 5
Le projet ARTHUR 6
Liste des auteurs 9
Un manuel d'informatisation des urgences hospitalières 10

MODULE
" GARANTIE DE FONCTIONNEMENT ORGANISATIONNEL ET LOGICIEL "
CHAPITRE 1
ANALYSE ORGANISATIONNELLE ET INGÉNIERIE DES EXIGENCES : PRÉALABLES À L’INFORMATISATION DU SERVICE DES URGENCES (SU)
INTRODUCTION 15
EN QUOI CONSISTE L’ANALYSE DES EXIGENCES ORGANISATIONNELLES ? 15
POURQUOI L’ANALYSE DES EXIGENCES ORGANISATIONNELLES EST-ELLE UN PRÉALABLE IMPORTANT À L’INFORMATISATION ? 18
EN QUOI CONSISTE UNE DÉMARCHE D’ANALYSE DES EXIGENCES ORGANISATIONNELLES ? 19
Étape 1 - Analyse de l’existant 20
Étape 2 - Diagnostic organisationnel 20
Étape 3 : Définition d’exigences organisationnelles 21
Étape 4 - Définition de la frontière d’informatisation 21
DES REPRÉSENTATIONS À DIVERS NIVEAUX DE DÉTAIL 22
UN PROCESSUS PARTICIPATIF ET CRÉATIF 23
QUI DOIT PARTICIPER À L’IOE ? 23
COMMENT ÉLABORER DES MODÈLES DE QUALITÉ? 26
L’élicitation 27
La représentation 28
L’analyse de la représentation/modèle 30
La validation de la représentation/modèle 30
ÉLABORATION DE CAHIERS DES CHARGES : EXEMPLES CONCRETS 31
Exemple 1 - Élicitation et représentation de processus actuels
de travail sur base de scénarios 31
Exemple 2 - Élicitation et représentation des objectifs
organisationnels 34
Exemple 3 - Élaboration et validation d’un diagnostic organisationnel 38
Exemple 4 - Élaboration d’un cahier des charges pour le logiciel 41
QUEL DOIT ÊTRE LE CONTENU GÉNÉRAL D’UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SYSTÈME INFORMATIQUE DE SUPPORT À L’ACTIVITÉ D’UN SERVICE D’URGENCES ? 47
CONCLUSIONS 48
RÉFÉRENCES 51

MODULE
" GARANTIE DE FONCTIONNEMENT CRYPTO-LÉGAL "
CHAPITRE 2
ASPECTS JURIDIQUES
I. POUR QUELLE FINALITÉ L’INFORMATISATION DU SERVICE HOSPITALIER D’URGENCES EST-ELLE ENVISAGÉE ? 56
II. QUELLES SONT LES SOURCES LÉGALES PRINCIPALES EN LA MATIÈRE ? 56
III. QUI A UN POUVOIR DE DÉCISION QUANT À LA CONSTITUTION DU TRAITEMENT DES DONNÉES ? 60
IV. QUELS SONT LES ACTEURS PRINCIPAUX CONCERNÉS PAR L’INFORMATISATION DU SERVICE ? 61
V. QUELS SONT LES DROITS ET OBLIGATIONS DES ACTEURS CONCERNÉS ? 64
a. Le rôle du responsable du traitement 64
b. Le rôle du sous-traitant du responsable du traitement 75
c. Le rôle du surveillant et responsable des données relatives à la santé 76
d. Le rôle du conseiller en sécurité 76
e. Le rôle des praticiens professionnels, utilisateurs du traitement 77
f. La place du patient 82
CHAPITRE 3
ASPECTS LIÉS À LA SÉCURITÉ
POURQUOI LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE DANS LE MONDE MÉDICAL EST-ELLE IMPORTANTE ? 90
QUE REGROUPE LE TERME " SÉCURITÉ " DE L’INFORMATIQUE MÉDICALE ? 90
QUE VEUT DIRE " DISPONIBILITÉ DES DONNÉES MÉDICALES
INFORMATISÉES " ? 91
QUE VEUT DIRE " INTÉGRITÉ DES DONNÉES MÉDICALES INFORMATISÉES " ? 91
QUE VEUT DIRE " CONFIDENTIALITÉ DES DONNÉES MÉDICALES INFORMATISÉES " ? 92
ET LA SÉCURITÉ PHYSIQUE ? 92
COMMENT GARANTIR LA DISPONIBILITÉ DES DONNÉES MÉDICALES DANS LE TEMPS ? 92
COMMENT GARANTIR L’ACCÈS DES DONNÉES MÉDICALES AU NIVEAU DES URGENCES ? 93
QUEL EST L’INTÉRÊT DE SYSTÈMES DE TYPE WORM POUR L’INTÉGRITÉ DES DONNÉES ? 94
COMMENT ET POURQUOI GARANTIR LA CHRONOLOGIE DES ÉVÉNEMENTS ? 95
QUELLE EST L’UTILITÉ DES CODES DE CONTRÔLE ET DES VALEURS DE HACHAGE POUR L’INTÉGRITÉ DES DONNÉES ? 95
QU’EST QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ? 96
QUELLE EST L’IMPORTANCE DES CERTIFICATS POUR LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ? 97
QUE FAIRE SI MA CLEF PRIVÉE EST VOLÉE, PERDUE ? 98
COMMENT CONNAÎTRE LE STATUT (MÉDECIN, INFIRMIÈRE, CHEF DE SERVICE, MÉDECIN-CONSEIL, ETC.) DE LA PERSONNE QUI SIGNE ? 98
QUELLE EST LA DURÉE DE VIE D’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ? 99
QUELS SONT LES RÔLES D’UNE " AUTORITÉ DE CONFIANCE " ? 99
QUELLE EST LA VALIDITÉ LÉGALE DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ? 100
À QUOI SERT D’IDENTIFIER LES INTERVENANTS ? 103
QUELS SONT LES DIFFÉRENTS MOYENS D’IDENTIFICATION DES PERSONNES ? 104
QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES FAIBLESSES DE L’IDENTIFICATION AVEC " CE QUE L’ON CONNAÎT " ? 104
QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES FAIBLESSES DE L’IDENTIFICATION AVEC " CE QUE L’ON POSSÈDE" ? 104
QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES FAIBLESSES DE L’IDENTIFICATION AVEC " CE QUE L’ON EST" ? 105
QUE FAUT-IL CHIFFRER ? 106
RÉFÉRENCES 108

MODULE
" INTERFACE VOCALE "
CHAPITRE 4
RECONNAISSANCE DE LA PAROLE / DU LOCUTEUR DANS LE DOMAINE MÉDICAL
I. INTRODUCTION 112
2. UTILISATION DE LA RECONNAISSANCE VOCALE DANS LE DOMAINE
MÉDICAL. 112
2.1. Applications 113
2.2. Le processus de reconnaissance vocale 114
3. CONTRÔLE D'ACCÈS PAR VÉRIFICATION DU LOCUTEUR 115
3.1. Architecture d'un système de vérification du locuteur 116
3.2. Méthodes pour la vérification du locuteur 117
3.3. Méthodes pour la modélisation du locuteur 118
4. ROBUSTESSE 119
4.1. Robustesse au bruit 119
4.2. Mesures de confiance 120
4.3. Adaptation au locuteur 121
5. CONCLUSIONS 122
RÉFÉRENCES 123
CHAPITRE 5
ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA RECONNAISSANCE VOCALE EN MILIEU HOSPITALIER
1. INTRODUCTION 126
2. EN QUOI LA RECONNAISSANCE VOCALE PEUT-ELLE CONSTITUER UN APPORT DANS LE CADRE DE L’INFORMATISATION D’UN SERVICE D’URGENCE ? 126
3. QU’EST-CE QUE LA MODÉLISATION DU LANGAGE ? 128
4. EN QUOI LES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES SONT-ELLES NÉCESSAIRES DANS UNE APPLICATION DE RECONAISSANCE VOCALE? 129
5. SUR QUOI LE LINGUISTE SE BASE-T-IL POUR ÉCRIRE SA GRAMMAIRE ? 130
6. QUELLES SONT LES DIFFICULTÉS RELATIVES À LA MISE AU POINT D’UNE GRAMMAIRE À DES FINS DE RECONNAISSANCE VOCALE ? 131
7. QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES LINGUISTIQUES DU SOUS-LANGAGE DES PROTOCOLES DE RADIOLOGIE D'URGENCE ? 132
8. DANS QUELLE MESURE LE SOUS-LANGAGE DE LA RADIOLOGIE D’URGENCE PEUT-IL ÊTRE MODÉLISÉ À DES FINS DE RECONNAISSANCE VOCALE ? 133
9. QUELLES SONT LES AUTRES APPLICATIONS EN INFORMATIQUE MÉDICALE NÉCESSITANT DES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES ? 134
RÉFÉRENCES 136

MODULE
" GARANTIE DE TRANSMISSION "
CHAPITRE 6
GARANTIE DE TRANSMISSION
INTRODUCTION 140
1. UTILISATION DES RÉSEAUX SANS FIL DANS LE SERVICE DES URGENCES 140
1.1 Pourquoi utiliser un réseau sans fil dans le SU? 141
1.2 Quels sont les enjeux important liés à cette utilisation ? 142
2 LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES WLAN 144
2.1 Wireless Ethernet (IEEE 802.11) 144
2.2 HiperLAN 146
2.3 Wireless Personnal Area Network (IEEE 802.15) 147
2.4 Bluetooth (BT) 147
2.5 HomeRF Wireless LAN 148
3. RECOMMANDATIONS POUR L’INSTALLATION D’UN RÉSEAU 802.11B 148
3.1 Pourquoi du 802.11 ? 148
3.2 Quel équipement ? 149
3.3 Sécurité sur un réseau sans fil 152
3.4 Utilisation des fréquences radios 153
4. LEXIQUE 156
RÉFÉRENCES 159

MODULE
" CONCEPTION ET DÉVELOPPEMENT DU PROTOTYPE "
CHAPITRE 7
CONCEPTION ET DÉVELOPPEMENT DU PROTOTYPE
1. QUELS SONT LES AVANTAGES DE L’INFORMATISATION D’UN SERVICE HOSPITALIER ? 162
2. QUELLES SONT LES SPÉCIFICITÉS DE L’APPLICATION ARTHUR ? 163
3. QUELLE STRUCTURE LOGIQUE ? 164
4. QUELLES CODIFICATIONS DE TERMES MÉDICAUX? 166
4.1 Qu’est ce que la CISP (Classification Internationale des soins primaires) ? 167
4.2 Qu’est ce que ICD 9 (International Classification of Diseases)? 167
5. QUELS MODÈLES DE STRUCTURATION DES DONNÉES MÉDICALES ? 168
5.1 Qu’est ce que HL7 ? 169
5.2 Qu’est ce que le GEHR ? 169
6. QUEL DEGRÉ D’INTEROPÉRABILITÉ AVEC LES AUTRES SYSTÈMES ? 170
7. QUELLE ARCHITECTURE INFORMATIQUE ? 170
8. QUELLE GESTION DES DROITS D’ACCÈS ? 172
9. QUELLES TECHNOLOGIES ? 172
10. UN PDA (PERSONNAL DIGITAL ASSISTANT) PEUT-IL ACCÉDER À L’APPLICATION ? 175
RÉFÉRENCES 176


Extrait